Les huiles essentielles dans l’histoire.

2840 2
histoire de l'aromathérapie

L’histoire de l’aromathérapie.

Les premières traces de l’aromathérapie remontent à bien avant notre ère. En effet, en -40 000 les aborigènes pratiquaient la fumigation, une forme d’aromathérapie qui consiste à inhaler des vapeurs médicamenteuses.

Cependant, il se pourrait que les égyptiens soient la première civilisation à user de l’aromathérapie comme on l’entend aujourd’hui. En effet, les égyptiens utilisaient l’aromathérapie pour diffuser des essences lors de leurs cérémonies et leurs rituels dans les pyramides et les temples. Les prêtres, eux, affirmaient que les arômes pénétraient le subconscient et aident donc en rentrer en communication avec les morts.

On retrouve notamment la façons dont les huiles essentielles étaient utilisées durant cette ère dans les manuscrits et les parchemins. Par exemple, le parchemin Ebers retrouvé en 1817 et datant de -1500 mentionnait plus de 800 remèdes à base de plantes et d’autres parchemins annonçaient que les égyptiens utilisaient les huiles essentielles dans le traitement de plus de 80 maladies.

Nouvelle preuve de l’utilisation de l’aromathérapie chez les égyptiens: la découverte de la tombe de Toutankhamon en 1922 ou 350 litres d’huiles aromatiques étaient conservées dans des jarres. Le fait que les huiles étaient présentes dans les tombeaux prouve bien leur importance pour cette civilisation.

Les peubles arabes de l’Antiquité , eux aussi, faisaient usage des huiles essentielles en aromathérapie en développant leur processus de distillation. Ainsi, ils utilisaient l’eau de rose et des rois troquaient parfois des terres, de l’or et des esclaves contre des huiles encore très peu élaborées. A cette époque, les huiles avaient ainsi plus de valeur que celle de l’or. 

Deux petites histoires nous donnent de nouvelles indications sur les propriétés thérapeutique des huiles essentielles.

  • La première se passe pendant la Grande Peste Noire en Europe. Des voleurs ont été pris en flagrant délit de vol sur des cadavres et ont été amenés devant le roi.Bien qu’ayant manipulé les cadavres pourtant atteints de la maladie, aucun des voleurs ne l’avait contractée…
    Plus tard, on découvre que les voleurs font tous partie de la même famille, une famille d’apothicaires qui connaissaient une combinaison spécifique d’huiles essentielles pour luter contre des maladies. Cette combinaison était transmise de génération en génération, et le roi força les voleurs à communiquer cette formule ainsi que la manière d’extraire les huiles.
    Cette combinaison fut ainsi conservée parmi les archives royales.
  • La deuxième histoire se passe en Angleterre pendant cette même Peste Noire. En effet, la ville de Bucklersbury aurait été elle aussi épargnée de la Peste alors que les habitants des villes alentours succombaient à la maladie.L’explication serait que la ville de Bucklesbury était à l’époque, une plaque tournante du commerce de la Lavande, Hors la Lavande est célèbre pour ses propriétés thérapeutiques favorisant un bon système immunitaire ainsi que des propriétés antimicrobiennes.

Les connaissances que nous avons des huiles essentielles jusqu’au Moyen-Age sont assez limitées. En effet, une grande partie des documents ont disparu dans des incendies…

Les huiles essentielles furent peu à peu mises de coté lors de la découverte de la Pénicilline.

En 1937, le chimiste française René-Maurice Gatteffossé publia ses découvertes dans son livre « Aromathérapie« . Il est depuis considéré comme le père de l’aromathérapie moderne.

 

Total 3 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

2 commentaires em"Les huiles essentielles dans l’histoire."

Deixe um comentário

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *