Toutes les huiles essentielles

64823 1

Cette page a pour objectif de répertorier toutes les huiles essentielles, leurs bienfaits ainsi que  leur mode d’utilisation.
La connaissance étant elle aussi partagée, n’hésitez surtout pas à nous faire part de vos remarques et astuces.

Huile essentielle d’Ylang-ylang

On utilise principalement l’huile essentielle d’ylang-ylang complet comme antispasmodique, équilibrant, tonique sexuel.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle d’ylang-ylang complet doit être utilisée avec prudence en voix respiratoire car l’odeur capiteuse et entêtante peut indisposer rapidement.
  • Les précautions courantes 
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 10 %
Mode d’emploi conseillé :ylangylang
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Tachycardie, hypertension artérielle
  • Asthénie sexuelle, frigidité
Le petit plus :
  • Les fleurs d’ylang-ylang cueillies tôt le matin sont distillées en plusieurs étapes ce qui produit différentes qualités correspondant à chaque fraction d’huiles essentielles recueillie après une période de distillation (extra, I, II, III, complet)
  • Les huiles essentielles d’ylang-ylang II et III ont une composition différentes, on les utilise plus en cas de dermatoses et de spasmes abdominaux
  • Cette huile essentielle est beaucoup utilisée pour donner à une huile de massage une fragrance exotique, relaxante, lascive et sensuelle
  • L’huile essentielle d’ylang-ylang se mélange avec les huiles essentielles de bergamote, de citronnelle, de bois de sental, de patchouli, d’orange et de mandarine

Huile de Verveine citronnée

 

On utilise principalement l’huile essentielle de verveine citronnée comme anti-inflammatoire et sédatif puissant, stimulant digestif, hormonal et nerveux.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 goutte diluée ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 5 %
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Angoisses, stress, insomnies, certaines dépressions
  • Entéro-colites
  • Tachycardies, fatigue cardiaque, hypertension
Le petit plus :
  • verveine-citronne-e-2L’huile essentielle de verveine citronnée est précieuse dans les affections de type « nerveux » et les conséquences du stress
  • Cette huile essentielle est rare et chère car il faut environ 1 tonne de plante pour 1 kg d’huile essentielle
  • L’huile essentielle de verveine citronnée est unique, rare et précieuse, subtile et puissante.
  • Attention à ne pas confondre l’huile essentielle de verveine citronnée avec les huiles essentielles de verveine exotique, de verveine des indes, de verveine de java ou de verveine blanche 

 

Huile de Thym fort à bornéol

L’odeur de l’huile essentielle de thym fort à bornéol est plutôt forte et un peu épicée.

On utilise principalement l’huile essentielle de thym fort à bornéol comme anti-infectieux large et puissant, modérément agressif, immuno-modulant et tonique.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle de thym à bornéol est légèrement dermocaustique, il faut donc la diluer.
  • Cette huile essentielle est peu utilisée en voie respiratoire, elle possède également une action utérotonique, elle sera donc à éviter pendant la grossesse.
  • Les précautions courantes

 

Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 10 %
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0thym FORT
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Toutes les infections chroniques
  • Insuffisance hépato-biliaire, dyskinésie, lithiase
  • Parasitoses intestinales (ténias, oxyures, ascaris)
  • Tuberculose
  • Fatigues, asthénie générale et sexuelle
  • Acné
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de thym fort à bornéol est très efficace comme anti-infectieux sans inconvénients d’agressivité et de causticité
  • Cette huile essentielle est citée pour aider à combattre la fatigue et stimuler le potentiel sexuel, dynamiser le système psycho-neuro-endocrino-immunitaire, activer les fonctions du foie et de la vésicule et lutter contre les parasites intestinaux 

Huile de Thym doux à thujanol

L’odeur de l’huile essentielle de thym doux à thujanol est douce, fine et fraîche à la fois.

On utilise principalement l’huile essentielle de thym doux à thujanol comme anti-infectieux, immuno-stimulant, neuro-tonique équilibrant, stimulant hépatique.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 5 à 10 %
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • he-thym douInfections respiratoires : otites, sinusites, rhinites, rhino-pharyngites, grippes, bronchites
  • Infections buccales et digestives : stomatites, amygdalites, entéro-colites
  • Petite insuffisance hépatique, digestion lente, aérophagie
  • Infections génito-urinaires : cystites, vulve-vaginites, cervicites, etc … urétrites, prostatites, condylomes
  • Dermites
  • Asthénies, troubles nerveux.
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de thym doux à thujanol constitue un anti-inféctieux à la fois puissant et doux, donc utilisable en traitement de fond et pour les enfants.
  • Cette huile essentielle est citée en cas de maux de gorge, pharyngites, début d’infection sinusienne, début d’otite.
  • L’huile essentielle de thym doux à thujanol est également citée comme favorable en action locale pour l’arthrose et les tendinites.

Huile de Thym doux à linalol

L’odeur de l’huile essentielle de thym doux à linalol est très agréable, où se mêlent force et douceur, piquant et fraîcheur.

On utilise principalement l’huile essentielle de thym doux à linalol comme anti-inféctieux doux, tonique et neurotonique.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 10 à 20 %
Mode d’emploi conseillé :Thume bunch in a light yellow cup
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Infections candidosiques : stomatites, gastrites, entéro-colites, cystites, vaginites
  • Infections à staphylocoques : entéro-colites, pyélonéphrites, métrites, salpingites
  • Colites parasitaires
  • Bronchites, broncho-pneumonies, pleurésie
  • Fatigues nerveuses
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de thym doux à linalol est légèrement immuno-stimulante, de plus étant douce, elle est particulièremenAromatherapy, essential oil bottlest utile pour les enfants
  • Cette huile essentielle est appréciée en cosmétique pour le raffermissement cutané, les rides et les dermatoses.

Huile de Tea tree

L’odeur de l’huile essentielle de tea tree est assez peu agréable

On utilise principalement l’huile essentielle de tea tree comme anti-infecteux majeur (bactéries, virus, fongi, parasites), anti-inflammatoire, immune-stimulant, équilibrant nerveux et anti-asthénique.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale, à utiliser avec prudence : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • L’huile essentielle de tea tree est peu utilisé en diffusion, sauf indication
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • tea treeInfections buccales : aphtoses, stomatites, abcès, gingivites
  • Infections ORL : otites, rhinopharyngites, angines, bronchites, emphysème
  • Entérites bactériennes, candidosiques, virales et parasitaires
  • Infections gynécologiques à candida, à trichomonas
  • Infections urinaires
  • Infections cutanées
  • Asthénie, épuisement, dépression nerveuse

    Le petit plus :
  • L’huile essentielle de tea tree a comme atout majeur d’être un très puissant anti-infectieux dépourvu d’agressivité.
  • Cette huile essentielle est citée pour la désinfection des plaies et coupures, pour les brulures légères, pour les maux de gorge et pharyngites, pour les fatigues, coups de pompe et débuts d’infections.
  • L’huile essentielle de tea tree a une efficacité confirmée sur les abcès dentaires.

Huile de Romarin à verbénone

L’odeur de l’huile essentielle de romarin à verbénone est à la fois fraiche et fine, plus douce que celle des autres Romarins.

On utilise principalement l’huile essentielle de romarin à verbénone comme mucolytique, cicatrisant, anti-viral, régulateur hépatique, équilibrant nerveux et anti-spasmodique.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle de romarin à verbénone contient des cétones neurotoxiques, il faut donc la proscrire pour les bébés et les femmes enceintes, et l’utiliser prudemment par voie orale
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale, à utiliser avec prudence : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 10 à 20 %
  • À l’aide d’un diffuseur, mais associée à d’autres huiles essentielles
Mode d’emploi conseillé :romarin
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Sinusites, bronchites
  • Insuffisance hépato-biliaire
  • Hépatite et entérite virales
  • Vaginites avec leucorrhées, bartholinites
  • Arythmie, tachycardie
  • Plexus noués, fatigues nerveuses, dépressions nerveuses
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de romarin à verbénone s’utilise en aérosol pour décongestionner les sinus et le nez.
  • Cette huile essentielle est appréciée en cosmétique pour agir contre les rides, les pellicules et la cellulite.
  • L’huile essentielle de romarin à verbénone est réputée pour le drainage hépatique.

Huile de Sapin baumier

L’odeur de l’huile essentielle de sapin baumier est douce, balsamique et terpénée.

On utilise principalement l’huile essentielle de sapin baumier comme tonique stimulant, antiseptique aérien, anti-spasmodique et comme anti-arthrosique.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 10 à 20 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :sapin
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Rhinites, bronchites, sinusites, refroidissements
  • Aérophagie
  • Arthrose
  • Stases circulatoires
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de sapin baumier a des actions bénéfiques sur la respiration ainsi que sur la circulation veineuse et lymphatique
  • Cette huile essentielle est également employée en cas d’ascarides.

Huile de Romarin à cinéole

L’odeur de l’huile essentielle de romarin à cinéole est agréable, fraiche et forte où l’on retrouve les notes d’eucalyptus et de camphre

On utilise principalement l’huile essentielle de romarin à cinéole comme tonique, expectorant et anti-catarrhalle, anti-infectieux et fongicide.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Attention, car en car d’utilisation en soirée, elle peut perturber le sommeil
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Affectionromarin-cineoles bronchiques, pulmonaires, refroidissements
  • Otites, sinusites
  • Cystites
  • Fatigue
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de romarin à cinéole est tonique et rafraîchissante
  • Cette huile essentielle est agréable et efficace en voie respiratoire
  • L’huile essentielle de romarin à cinéole est cité pour les massages du dos et des zones musculaires mais aussi pour les onctions du thorax en cas d’affections respiratoires

 

Huile de Ravintsara

L’odeur de l’huile essentielle de ravintsara est fraiche, l’eucalyptus domine

On utilise principalement l’huile essentielle de ravintsara pour ses propriétés d’anti-inféctieux, anti-viral, expectorant et neurotonique.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :ravintsare
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Rhino-pharyngites, grippe, sinusite
  • Bronchite, coqueluche, mononucléose infectieuse
  • Hépatites et entérites virales
  • Herpès, zona, zona ophtalmique
  • Insomnies
  • Fatigues diverses
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de ravintsara est constitué majoritairement de cinéole et de terpènes.
  • Cette huile essentielle était connu sous le mon de « Ravensare aromatique » il s’agissait d’une erreur de la dénomination botanique.
  • L’huile essentielle de ravintsara est bien tolérée par la peau, donc utilisable peu diluée même pour les enfants.
  • Cette huile essentielle est réputée pour sa puissante action anti-grippe, c’est également un atout majeur en cas de zona.

Huile de Pin sylvestre

L’odeur de l’huile essentielle de pin sylvestre est très agréable, douce et fine, caractéristique des résineux

On utilise principalement l’huile essentielle de pin sylvestre comme anti-inféctieux respiratoire, tonique, et pour son action anti-inflammatoire « cortisone-like »

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 20 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • pin sylvestreBronchites, sinusites, asthmes
  • Asthénies, fatigue, stress
  • Arthrite et polyarthrite
  • Tous processus inflammatoires et allergiques
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de pin sylvestre est un régénérant anti-stress, anti-inflammatoire et anti-allergique très utile.
  • L’odeur de cette huile essentielle est très plaisante, elle est donc idéale pour la diffusion atmosphérique.
  • L’huile essentielle de pin sylvestre est mentionnée comme favorable en cas de diabète et d’insuffisance testiculaire

 

Huile de Petitgrain Bigarade

L’odeur de l’huile essentielle de petitgrain bigarade est douce, fine et agréable où l’on retrouve les fragrances délicates que nous connaissons dans l’eau de fleur d’oranger

On utilise principalement l’huile essentielle de petitgrain bigarade comme rééquilibrant nerveux, antispasmodique, anti-inflammatoire et anti-infectieux léger.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :petitgrain
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Dystonies neuro-végétatives
  • Suites de stress, fatigues nerveuses, insomnies
  • Acné infecté
  • Hépatite chronique
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de petitgrain bigarade possède une action intéressante comme anti-spasmodique et rééquilibrant nerveux.

Huile de Palmarosa

L’odeur de l’huile essentielle de palmarosa est douce, fleurie, aux notes de géranium et de Rose

On utilise principalement l’huile essentielle de palmarosa en cosmétique mais aussi comme tonique, anti-inféctieux très doux à large spectre d’action (bactéries, virus, fungi)

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • À l’aide d’un diffuseur

 

Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • palmarosaInfections respiratoires : rhino-pharyngites, sinusites, otites, bronchites
  • Infections uri-génitales : urétrites, cystites, vaginites, salpingites
  • Infections intestinales : entérites bactériennes et virales
  • Dermatologie : eczéma sec et suintant, acné à staphylocoque blanc
  • Fatigues
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de palmarosa est utile comme anti-inféctieux de terrain non-agressif, donc facilement utilisable chez les enfants.
  • Cette huile essentielle est active contre les virus et mycoses
  • L’huile essentielle de palmarosa est très utilisée en dermatologie et cosmétique pour les mycoses des pieds et des cheveux, la transpiration, les peaux sèches et dévitalisées – d’une manière plus générale, elle s’avère bienfaisante pour l’entretien et les soins de la peau.

Huile d’Origan compact

L’odeur de l’huile essentielle d’Origan compact est très forte, piquante et âpre.

On utilise principalement l’huile essentielle d’origan compact comme un très puissant et très large anti-infectieux, tonique et stimulant.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Les précautions courantes
  • L’huile essentielle d’origan est très agressive et caustique pour la peau et les muqueuses. Il est donc impératif de l’employer en faible quantité (elle ne doit pas représenter plus de 10 % du total des huiles essentielles)
  • D’une manière générale il est également recommandé de ne pas employer l’huile essentielle d’Origan compact pure
    L’huile essentielle d’Origan compact ne s’utilise pas en diffusion
  • Elle ne doit pas être donné aux enfant, et ne doit pas être prise pendant une longue période
Utilisation :
  • Voie orale, mais en très petite quantité : 1 goutte diluée ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 5 % maximumorigan compact
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Action puissante sur tous types d’infections (bactérienne, mycobactérienne, champignons, virus, parasites)
  • Infections ORL et broncho-pulmonaires
  • Infections intestinales : entérocolites, dysenterie
  • Néphrites, cystites
  • Maladies tropicales, paludisme, amibes
  • Adénites
  • Hypotension, asthénie, fatigue nerveuse
  • Maux de gorge, pharyngites
Le petit plus :
  • L’huile essentielle d’origan compact ne doit pas être appliquée pure sur la peau sauf avec précaution en petite quantité sur la plante des pieds.
  • Cette huile essentielle a un pouvoir anti-infectieux très puissant.

Huile de Myrte vert

L’odeur de l’huile essentielle de myrte vert est verte, fraiche, pénétrante, avec des notes de résineux et d’eucalyptus.

On utilise principalement l’huile essentielle de myrte vert comme anti-catarrhal expectorant, anti-inféctieux, décongestionnant prostatique et préparateur de sommeil.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 10 à 20 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Sinusites, angines
  • Bronchites, toux, emphysème
  • Prostatites inflammatoires, infections urinaires (sauf colibacille)
  • Insomnie (prévention)
Le petit plus :myrte
  • L’huile essentielle de myrte vert est particulièrement utile pour les affections respiratoires chroniques car elle est plus polyvalente, plus douce, et moins agressive que les eucalyptus riches en eucalyptole
  • Cette huile essentielle est également citée en usage cosmétique pour les cils et sourcils déficients ainsi que pour les rides

 

Huile de Niaouli vrai

L’odeur de l’huile essentielle de Niaouli vrai est particulière où se mêlent la force de l’eucalyptole , et des notes douceâtres qui rappellent l’amande amère.

On utilise principalement l’huile essentielle de niaouli vrai comme anti-infectieux, anti-viral, anti-fongique, anti-catarrhal et expectorant, décongestionnant veineux, mais possède bien d’autres propriétés.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle de niaouli vrai est à utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou pour les femmes sensibles aux cycles courts et abondants (action oestrogène-like du viridiflorol)
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :niaouli
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Varices, hémorroïdes
  • Artérite, athérosclérose
  • Bronchites, sinusites, rhino-pharyngites
  • Rhumes
  • Herpès génitaux, dysplasies du col
  • Hépatites et entérites virales
  • Psoriasis, mycoses, furoncles
  • Infections à staphylocoques, streptocoques, candida, virus
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de niaouli vrai est particulièrement recommandée pour les jeunes enfants et s’avère utile dans les traitement de terrains de type allergique.
  • Cette huile essentielle est également citée dans le cadre hivernal, en effet elle aide puissamment l’organisme à lutter contre les infections de toutes sortes.

Huile de Menthe poivrée

  • L’odeur de l’huile essentielle de menthe poivrée est vive, fraiche, piquante et est généralement très apprécié.
  • On utilise principalement l’huile essentielle de menthe poivrée comme anti-inféctieux général, tonique stimulant (digestif, hépatique et général) mais également comme antalgique
Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle de menthe poivrée est interdite aux bébés et enfants avant 3 ans surtout à proximité du visage ou du cou (risque de spasme laryngé)
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 5 % maximum
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • mentheInsuffisance hépatiques, hépatites
  • Indigestions, aérophagie, aérocolie, dyspepsie
  • Nausées, vomissements, mal des transports
  • Asthénies, fatigues diverses
  • Migraines, céphalées
  • Zona, névrites virales, névralgies, sciatiques
  • Démangeaisons (piqûres, urticaire, eczéma)
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de menthe poivrée peut être utilisé pour les douleurs gingivales et dentaires, en dynamisant général et digestif, en cas de nausées et mal des transports, de rhume, de mal de tête, de piqûres d’insectes ainsi que de hoquet.
  • Il est déconseillé d’utiliser cette huile essentielle le soir avant de dormir.

Huile de Marjolaine à coquilles

L’odeur de l’huile essentielle de marjolaine à coquilles est fine, fraiche, douche et légèrement médicinale.

On utilise principalement l’huile essentielle de marjolaine à coquilles comme un équilibrant du système nerveux autonome, antalgique et neutronique mais également en tant qu’antibactérien.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 10 à 20%
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :marjolaine
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Tachycardie, arythmie, hypertension
  • Spasmes nerveux avec difficultés respiratoires, oppression
  • Gastrite, colite, ulcère
  • Anxiété, stress, agitation, angoisse, insomnie
  • Asthénie, neurasthénie
  • Infections respiratoires : rhinites, sinusites, bronchites, asthme nerveux
  • Névralgies, douleurs rhumatismales
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de marjolaine à coquilles est utilisé en petite quantité associée à d’autres huiles essentielles pour la diffusion atmosphérique car cette huile essentielle est rare  et chère.
  • En cosmétique, l’huile essentielle de marjolaine à coquilles est indiquée comme utile pour lutter contre le vieillissement de la peau.
  • Cette huile essentielle est traditionnellement considérée comme « anaphrodisiaque ».
  • Nous vous conseillons de faire attention aux appellations populaires usuelles de fausses marjolaines comme la marjolaine sylvestre, la marjolaine d’Espagne, la marjolaine sauvage par exemple.

Huile de Mandarine

L’odeur de l’huile essentielle de mandarine est très agréable, comme en général celle des autres zestes d’agrumes (de qualité). La fragrance est très proche de celle du fruit, à la fois fraiche et douce, avec des notes orangées et acidulées caractéristiques.

On utilise principalement l’huile essentielle de mandarine comme relaxant, sédatif, anti-spasmodique et antiseptique atmosphérique.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée sur la peau avant une exposition au soleil
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 5% maximum
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :mandarines-martinique
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Insomnie, excitation, nervosité
  • Dyspepsie, hoquet, aérophagie
  • Angoisses, dépressions
  • Spasmes respiratoires et cardio-vasculaires
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de mandarine est idéale en diffusion atmosphérique, son parfum plait à tous et elle allie action apaisante, harmonisante et antiseptique de l’air.
  • Cette huile essentielle est un bon modérateur du système nerveux central, et calmant du système nerveux sympathique.

Huile de Lavandin abrial

L’odeur de l’huile essentielle de lavandin abrial a une dominante douce et fleurie mais avec des notes plus fraiches et vertes que pour la Lavande. La plante fleurie distillée a un rendement en huile essentielle 4 fois supérieures à celui de la Lavande vraie

On utilise principalement l’huile essentielle de Lavandin abrial comme un anti-inféctieux doux, fongicide, et viricide, expectorant doux, tonique équilibrant du système nerveux, anti-inflammatoire et cicatrisant cutané.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale : huiles essentielles niveau 1
  • Diffusion : huiles essentielles niveau 2
  • Cutanée : huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Rhino-pharyngites, bronchites
  • Entéro-colites infectieuses
  • Asthénies, fatigues
  • Inflammations cutanées
Le petit plus :
  • lavandin-abrialCette huile essentielle est souvent citée comme huile essentielle de base d’une trousse d’urgence pour les applications suivantes : lutte anti-infectieuse, recharge de l’organisme, piqure d’insectes, coups de soleil, enfants agités, brulures bénignes, douleurs d’oreille.
  • L’huile essentielle de lavandin abrial est également utile pour soulager les crampes et douleurs musculaires.
  • La douceur de cette huile essentielle la rend idéale pour les enfants, elle est recommandée pour les états d’agitation.

 

 

Huile de Lavande vraie

L’odeur de l’huile essentielle de lavande vraie est douce et fleurie, c’est pour cela qu’elle est très utilisée en parfumerie.

Il faut être vigilant sur la qualité de l’huile essentielle de lavande vraie car il s’agit d’une des plantes aromatiques les plus connues, on trouve alors beaucoup de clones et surtout beaucoup de falsifications par coupages avec des huiles essentielles de Lavandins, ou des substances chimiques de synthèse.

On utilise principalement l’huile essentielle de Lavande vraie comme anti-spasmodique, décontractant, calmant, régulateur du système nerveux, anti-inflammatoire et cicatrisant.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle de lavande vraie est à utiliser avec prudence en voie respiratoire car le parfum est quelquefois mal toléré
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
  • Possibilité de concentrer plus voire d’utiliser pure sur indication médicale
Mode d’emploi conseillé :lavandeaoc-z
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Spasmes du plexus solaire, crampes
  • Nervosité, angoisses, insomnies
  • Dermatoses diverses (infectieuses, allergiques), démangeaisons
  • Cicatrices, escarres, ulcères variqueux, plaies, brûlures
Le petit plus :
  • Cette huile essentielle est souvent citée traditionnellement comme « panacée ». On peut dire à juste titre que si elle est utilisée à bon escient, elle ne déçoit jamais.
  • L’huile essentielle de lavande vraie peut être utilisée seule ou associée à l’huile essentielle de Tea-tree vrai pour apaiser les brulures superficielles.
  • La douceur de cette huile essentielle la rend idéale pour les enfants, elle est recommandée pour les états d’agitation.

Huile de Laurier noble

L’odeur de l’huile essentielle de Laurier noble est fraîche, légèrement épicée, agréable. On y retrouve les notes olfactives de l’eugénol (clou de girofle) et de l’eucalyptols (eucalyptus).

On utilise principalement l’huile essentielle de Laurier noble comme un puissant anti-spasmodique, antalgique, anti-infectieux, équilibrant du système nerveux autonome, immunostimulant, expectorant et mucolytique.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Cette huile essentielle est peu utilisée en diffusion
  • L’huile essentielle de Laurier noble est a utiliser avec prudence chez certains allergiques, surtout en application par voie cutanée.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 20 à 30 %
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • laurierGrippe, infectons ORL chroniques
  • Douleurs dentaires, aphtes, gingivite
  • Fermentations et putréfactions gastro-intestinales, entérocolites infectieuses et virales
  • Dystonie neuro-végétative (tendance aux spasmes), anxiété, asthénies
  • Spasmes coronariens, angine de poitrine
  • Contractures musculaires, névrites
  • Arthrite, polyarthrites, rhumatismes déformants
  • Acné, furoncles, eczéma, ulcères cutanés, millium
Le petit plus :
  • On lui connait des vertus antalgiques puissantes mais également des propriétés anti-coagulantes qui rendent l’huile essentielle de laurier noble utile pour les bleus, les coups et les entorses.
  • L’action de cette huile essentielle comme régulateur lymphatique permet de l’indiquer dans les cas d’adénites.

Huile d’Hélichryse italienne

L’odeur de l’huile essentielle d’hélichryse italienne est très prenante, douce, un peu fumée et épicée.

On utilise principalement l’huile essentielle d’hélichryse italienne comme un puissant anti-coagulant, anti-phlébite, anti-hématome et anti-spasmodique.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle d’hélichryse italienne n’est pas utilisée par voie respiratoire et par voie interne, elle est réservée aux précipitons médicales.
  • Cette huile essentielle est interdite aux bébés et femmes enceintes car elle contient des cétones neuro-toxiques.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 5, 20 ou 30 % suivant les pathologies
  • Application locale pure immédiatement sur les bleus et entorses ( à verser goutte à goutte localement et faire pénétrer doucement.
Mode d’emploi conseillé :helichryse-italienne
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Hématomes (même anciens) externes ou internes
  • Phlébite, paraphlébite
  • Couperose, varicosités
  • Arthrite, polyarthrite
Le petit plus :
  • Cette huile essentielle est utilisée en cosmétique pour son action favorable sur la couperose.
  • L’huile essentielle d’hélichryse italienne est citée comme favorable pour soulager les spasmes vasculaires ou coronariens.
  • Cette huile essentielle est rare, chère et très recherchée. Il est difficile de la remplacer si elle s’avère indisponible.

Huile de Girofle (clou)

L’odeur de l’huile essentielle du clou de girofle est épicée, piquante et douce à la fois.

On utilise principalement l’huile essentielle de clou de girofle comme anti-infectieux, stimulant digestif, dynamisant général et antalgique dentaire.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Cette huile essentielle est très agressive et caustique pour la peau et les muqueuses. Il est impératif de l’employer en faible quantité et de la diluer. D’une manière générale il est également conseillé de ne pas l’utiliser pure
  • L’huile de clou de girofle ne s’utilise que très rarement en diffusion, en très petites quantités et toujours associée à d’autres huiles essentielles.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 seule goutte diluée ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 5% maximum
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • girofleInfections dentaires, douleurs dentaires, amygdalites
  • Hépatites virales
  • Infections intestinales : entérocolites virales, spasmodiques, bactériennes, dysenteries amibiennes
  • Maladies tropicales : paludisme, choléra
  • Infections gynéco-urinaires : métrites, salpingites, cystites.
  • Dermatoses : parasitoses cutanées, gale, acné, zona
  • Fatigues, asthénie, épuisement, hypotension.
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de clou de girofle peut être utilisée pour soigner les infections dentaires et les aphtes.

Huile de Géranium rosat

L’odeur de l’huile essentielle de géranium rosat possède cette fragrance très agréable, douce, fleurie, aux notes de rose.

On utilise principalement l’huile essentielle de géranium rosat comme anti-spasmodique, relaxant, anti-inflammatoire, mais aussi tonique doux au niveau nerveux, cutané, veineux, hépatique et pancréatique. Elle a également une action intéressante comme anti-inféctieux et anti-fongique pour la peau

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 20 %
  • Application locale pure ou sur du coton pour les coupure et saignements.
Mode d’emploi conseillé :géranium
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Plaies, coupures, saignements
  • Dermatoses fongiques et bactériennes
  • Irritations cutanées diverses
  • Hémorroïdes avec démangeaisons
  • Colites nerveuses
  • Agitation, anxiété, fatigues nerveuses, suite de chocs moraux ou psychologiques.
Le petit plus :
  • L’utilisation de l’huile essentielle de géranium rosat en voie respiratoire ou en bains aromatiques est tout à fait possible, les fragrances sont en plus très agréables.
  • L’action de cette huile essentielle est à la fois douce et polyvalente, elle peut être utilisée éventuellement peu diluée.
  • L’huile essentielle de géranium rosat est très utilisée en cosmétique pour son parfum agréable, mais elle est aussi utile pour la prévention des vergetures, des taches cutanées et de la transpiration excessive.
  • Ses propriétés anti-moustiques sont souvent citées, elles sont certaines pour apaiser la douleur et l’inflammation des piqûres.

Huile de Genévrier de montagne

L’odeur de l’huile essentielle de genévrier de montagne est très agréable, à la fois fruitée, douce, fine, balsamique et boisée. On utilise principalement l’huile essentielle de genévrier de montagne comme anti-inflammatoire, antalgique, anti-putride, antispasmodique et régénérant du système nerveux autonome.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Cette huile essentielle à la fragrance agréable est peu utilisée en voie respiratoire
  • L’huile de gaulthérie odorante est à utiliser avec prudence en voie orale en cas d’insuffisance rénale.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • Onction locale diluée dans une huile végétale de 5 à 10%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • génévrierRhumatismes, arthrites
  • Névrites, sciatique.
  • Colites inflammatoires et spasmodiques, entérocolites fermentaires
  • Dystonie neuro-végétative (exemple : tendance aux spasmes)
  • Dermatoses

Le petit plus :
  • Ces indications sont spécifiques du Genévrier de montagne, qui contient surtout des « terpènes » et des « esters »
  • L’huile essentielle de baies de Genévrier commun est plus rare et très spécifique : elle est indiquée comme anti-lithiasique (calculs biliaires), tonique digestif du foie, pancréas, utile pour les entérocolites infectieuses.

Huile de Gaulthérie odorante

La plante de Gaulthérie odorante est commune en Asie (Inde, Népal et Chine).

On utilise généralement l’huile essentielle de gaulthérie odorante comme puissant anti-inflammatoire, anti-spasmodique et stimulant du foie car elle contient à plus de 95% du « salicylate de méthyle », un anti-inflammatoire naturel.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle de gaulthérie odorante est peu adaptée à la voie respiratoire (il s’agit d’un atome « médicinal »)
  • L’huile de gaulthérie odorante est à utiliser avec prudence en voie orale (il est recommandé de prendre de petites quantités sur une période courte)
  • En onction, cette huile essentielle est un peu échauffante mais sans problème.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : exceptionnellement sur prescription : 1 goutte diluée ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour mais sur de courtes périodes
  • Onction locale diluée dans une huile végétale à 30%
Mode d’emploi conseillé :gaulterie
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Douleurs musculaires, crampes, tendinites
  • Arthrites diverses, polyarthrite rhumatoïde.
  • Petite insuffisance hépatique
  • Céphalées (maux de tête)
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de gaulthérie odorante a également un effet vasodilatateur, elle est citée comme utile pour soulager les accès d’hypertension et les crises de coronarite.
  • Le salicylate de méthyle naturel de l’huile essentielle de gaulthérie odorante est au niveau moléculaire précurseur de l’aspirine.

Huile d’Eucalyptus smithii

L’eucalyptus smithii a des vertus respiratoires beaucoup plus douces que les eucalyptus courants (radié et globuleux).

On utilise généralement l’eucalyptus smithii comme anti-infectieux, anti-viral, énergisant, anti-catararrhal et expectorant.

Précautions à respecter :
  • eucalyptusLes doses physiologiques
  • L’huile essentielle d’eucalyptus smithii n’a pas une odeur très agréable, de plus elle contient un composant qui déclenche rapidement la toux. Cette huile essentielle peut provoquer des réactions chez les asthmatiques.
  • Cette huile essentielle n’est pas à utiliser en diffusion atmosphérique. Utilisez exclusivement de l’eucalyptus radié pour la diffusion atmosphérique.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour.
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 20 à 30%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Refroidissements, rhino-pharyngites, grippes, bronchites et toux
  • Asthénies, fatigues
Le petit plus :
  • Cette huile essentielle peut être employée à l’état pur car elle ne provoque pas de sensation de froid ni d’irritation cutanée.
  • En utilisation « familiale », l’huile essentielle d’eucalyptus smithii est conseillée pure pour les coups et écorchures, en onctions régulières de bonification et recharge énergétique et faiblement diluée en massage après l’effort.

Huile d’Eucalyptus radié

L’eucalyptus radié est sans doute une des huiles essentielles les plus connues du grand public. Cet eucalyptus radié est plus polyvalent que les autres eucalyptus.

On utilise généralement l’eucalyptus radié pour ses vertus respiratoires, mais également comme anti-infectieux, anti-viral, anti-catarrhal et expectorant.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • L’huile essentielle d’eucalyptus radié est très volatile, cela peut provoquer des réactions chez les asthmatiques
  • Cette huile essentielle est un peu froide, asséchante et irritante si utilisé à l’état pur sur la peau.
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Voie orale : 2 à 3 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour.
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 20 à 30%
Mode d’emploi conseillé :eucalyptus radié
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Refroidissements, rhino-pharyngites, grippes, bronchites et toux
  • Acné
  • Asthénies, fatigues
Le petit plus :
  • Cette huile essentielle est très volatile, elle répand donc immédiatement son puissant arôme dans l’atmosphère. L’huile essentielle d’eucalyptus radié se diffuse d’elle même spontanément.
  • L’eau florale d’eucalyptus radié (mais attention, surtout pas l’huile essentielle) est utilisable en compresse pour les conjonctivites.

Huile d’Eucalyptus citronné

L’eucalyptus citronné est tout à fait unique et spécifique parmi les centaines d’espèces d’eucalyptus qui se comptent à travers le monde. Cet eucalyptus ne possède pas de vertus ni de composants respiratoire. On distille ses feuilles afin de produire l’huile essentielle, son odeur est proche de celle de la Citronnelle

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 30 à 50%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • eucalyptusArthrites diverses, inflammation et douleurs rhumatismales
  • Irritation cutanées, zona
  • Piqûres de moustiques
Le petit plus :
  • Les vertus « anti-moustiques » sont similaires à celles des « herbes citronnées ».
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est peu agressive pour la peau, elle peut donc s’employer en préparation plus concentré que la règle générale pour les onctions locales.

Huile de Cyprès

L’arbre à feuilles de cyprès était sacré dans l’Antiquité. On distille ses rameaux et possède une odeur plutôt douce avec des notes de résine et une légère âpreté épicée.

Précautions à respecter :
  • Attention cette huile essentielle est contre-indiquée en cas de mastose (douleur congestive des seins).
  • Les doses physiologiques
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 2 à 3 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour.
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 20 à 30%
Mode d’emploi conseillé :cypres
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Varices, hémorroïdes, oedèmes des membres inférieurs.
  • Toux des bronchites, coqueluches
  • Fatigues, asthénie.
Le petit plus :
  • Cette HE permet une certaine régulation de la transpiration.
  • Penser pour ces actions et pour la tonification veineuse et aux bienfaits des bains aromatiques.

Huile de Coriandre

La plante aromatique de coriandre est connue depuis l’Antiquité. On peut distillé la plante ou les graines mais c’est souvent les graines qui sont priviligié, elles produisent une odeur très agréable, douce et fraîche.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 3 fois par jour.
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 30%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Huile essentielle coriandreAtonie digestive, dyspepsie, aérophagie
  • Entérocolites fermentaires
  • Grippe
  • Arthrose
Le petit plus :
  • Cette huile essentielle est particulièrement intéressante pour stimuler, redonner un peu de tonus.
  • L’huile essentielle de Coriandre a des propriétés plutôt anti-spasmodiques et anti-inflammatoires, utiles en cas de stress.

Huile de Citronnelle de Java

Les citronnelle de Java sont de grandes plantes herbacées aromatiques des régions tropicales. C’est une odeur plutôt douce, avec des notes d’herbe.

Précautions à respecter :
Utilisation :citronnelle-detox
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour.
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 20%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Pathologies inflammatoires rhumatismales diverses (rhumatismes, arthrite, tendinites…).
  • Piqûres de moustiques (prévention et soins).
  • Assainissement de l’air.
Le petit plus :
  • Les autres HE d’herbes « citronnées » sont également anti-moustiques et utilisables en diffusion et en onction.

Huile de Citron

Pour le citron on extrait le zeste de ce fruit bien connu. On ne le distille pas mais on effectue un pressage à froid ce qui fourni un bon rendement.

Précautions à respecter :
  • Comme toutes les HE de zeste d’agrumes, elle ne sera que très peu ou non utilisée en onction.
  • Les doses physiologiques
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre, 2 à 3 fois par jour.
  • À l’aide d’un diffuseur
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • citronPetitInsuffisance hépatique, digestives, nausées
  • Infections diverses
  • Drainage hépato-rénal et sanguin
  • Désinfection de l’air
Le petit plus :
  • Son principe actif majeur est le « limonène »
  • Elle se conserve peu (1 an et demi à 2 ans) car elle s’oxyde rapidement.

Huile de Cannelle de Chine

Les rameaux de l’arbre de cannelle de chine pousse à l’état sauvage en Asie du Sud-Est. Est également appelé Cassia possède un parfum doux et agréable, épicé et sucré.

Précautions à respecter :
  • Attention ! L’huile essentielle de cannelle est très agressive pour la peau et les muqueuses !
  • Les doses physiologiques
  • Les précautions courantes
Utilisation :
  • Voie orale : 1 petite goutte diluées (impérativement)
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 10%
Mode d’emploi conseillé :canelle
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Infections intestinales (avec diarrhées et toxémies)
  • Maladies tropicales (avec infections et fièvres)
  • Infections dentaires, urinaires
  • Fatigue, surmenage, impuissance masculine
Le petit plus :
  • On peut utiliser la Cannelle de Chine à la place de la Cannelle de Ceylan.

Huile de Ciste

La Ciste est issue d’un petit arbre méditerranéen et est distillé longuement. Son rendement est très faible et se caractérise comme un puissant anti-hémorragique, cicatrisant, anti-viral.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 2 gouttes diluées
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 5%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • cisteCoupures, entailles, saignements, rectocolites, hémorragiques
  • Maladies virales de l’enfance
  • Artérite
  • Maladies virales et auto-immunes
Le petit plus :
  • On l’utilise peu en voie orale et pas en voie respiratoire
  • Son action cicatrisante et anti-rides la rend utile dans les produits cosmétiques.

Huile de Camomille romaine

La plante de Camomille romaine est connue au travers des tisanes familiales. On l’utilise comme un puissant anti-spasmodique, calmant du système nerveux, pré-anesthésiant, antti-inflammatoire…

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur support neutre, 2 à 3 fois par jour
    À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 10%huile essentielle camomille
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Chocs nerveux et leurs suites
  • Préparation aux interventions chirurgicales
  • Asthmes d’origine nerveuse
  • Névrites, névralgies
Le petit plus :
  • En cosmétique, l’huile essentielle de Camomille romaine est appréciée en cas de vergetures, couperose, cicatrisation, taches de vieillesse et pour le nettoyage de peau.

Huile de Bois de rose

La plante de bois de rose est utilisé en ébénisterie. Ce sont les copeaux de l’arbre amazonien qui sont distillés dans une huile essentielle à odeur très douce. Elle est très intéressante comme anti-infectieux très polyvalent, efficace et doux, et comme régénérant nerveux.
Précautions à respecter :

Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 20 à 30%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :bois-de-rose-naturel
  • Infections ORL et boncho-pulmonaires chez le bébé, l’enfant, l’adulte
  • Vaginites candidosiques, infections uro-génitales
  • Dépression, asthénie, surmenage
Le petit plus :
  • L’huile essentielle de Bois de de rose est très intéressante pour les bébés et jeunes enfants car non irritante pour la peau.
  • Elle n’est pas souvent utilisée en voie orale, mais ne présente aucun inconvénient.

 

Huile d’Angélique

La grande plante d’angélique est cultivée en Europe. Son odeur est caractéristique, avec des notes de terre et d’épices. Elle ne se récolte qu’une année sur deux.

Précautions à respecter :
  • Les doses physiologiques
  • Les précautions courantes
  • Ne pas utiliser sur la peau avant une exposition au soleil (elle contient des furocoumarines et est donc photosensibilisante)
Utilisation :
  • Voie orale : 1 goutte diluée ou sur support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 5%
Mode d’emploi conseillé :angelique
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Bronchites catarrhales
  • Insuffisances hpato-biliaires
  • Indigestion, dyspepsie
Le petit plus :
  • Cette huile essentielle rare et chère est très appréciée comme sédatif puissant.

Huile de Basilic

La plante de basilic est originaire de l’Inde et est réputée sacrée depuis l’Antiquité. Son odeur est anisée. Il existe 150 espèces différentes du basilic.

Elle est très efficace comme antispasmodique, régulateur nerveux, antispasmodique.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 20 à 30%
Mode d’emploi conseillé :
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • basilicAérophagie, spasmes, crampes et ballonnements
  • Spasmophilie, anxiété, fatigue
  • Infections virales
  • Polyarthrite rhumatoïde
Le petit plus :
  • Elle est très proche de l’huile essentielle d’Estragon mais beaucoup moins chère.
  • En se l’appliquant au niveau du plexus solaire et du nombril sont très utiles pour les spasmes digestifs.

Huile d’Aneth

La grande plante d’aneth aromatique est cultivée en France et en Europe de l’Est, elle ressemble au fenouil.

Son odeur est douce, fine, épicée; on y retrouve également l’odeur présente dans les graines de Carvi.

Elle favorise la digestion.

Précautions à respecter :
Utilisation :
  • Voie orale : 1 à 2 gouttes diluées ou sur support neutre, 2 à 3 fois par jour
  • À l’aide d’un diffuseur
  • Onction locale diluée dans une huile végétale: 10 à 20%
Mode d’emploi conseillé :aneth
  • Orale :         huiles essentielles niveau 0
  • Diffusion :  huiles essentielles niveau 1
  • Cutanée :    huiles essentielles niveau 3
Indications médicinale :
  • Bronchites catarrhales
  • Insuffisances hpato-biliaires
  • Indigestion, dyspepsie
Le petit plus :
  • Il est préférable d’utiliser l’huile essentielle de la plante entière plutôt que celle extraite des graines, elle est moins concentrée.
Total 38 Votes
2

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Un commentaire em"Toutes les huiles essentielles"

  1. Mamadou

    J’ai beaucoup apprécié ce document qui est très instructif.
    Cependant vous avez omis certaines plantes telles que:
    Neem; antiparasitaire
    Balanites; consommée
    Sésame; consommée
    lanea; produit de beauté

Deixe um comentário

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *